• Les mines de la Moria, le retour!

    Les vacances sont là, j'ai donc décidé de ressortir mon arlésienne (une de plus me direz-vous), mon plateau de jeu pour le jeu de figurines Le Seigneur des Anneaux.

    Pour ceux qui suivent, j'avais commencé un plateau permettant de jouer toutes les parties d'initiation fournies avec la boîte des mines de la Moria. Le gros oeuvre était fait, ne me reste plus qu'à m'occuper d'enduire, de peindre et de peindre encore (mais les détails cette fois).

     

    Suivant (ou plutôt adaptant) les conseils de mon dévoué ami Seb Sandchaser, je me suis donc attelé à la tâche de réalisation d'un enduit afin de protéger le plateau de l'aggressivité vorace des peintures (de sous couchage notamment).

    Mon problème était le suivant: je devais réussir à enduire une salle couverte de dalles tout en conservant les reliefs créés.

    Je décidai donc de faire un enduit plutôt liquide à base de colle (blanche), d'eau, de pâte à bois en poudre et d'un colorant pour peinture à la chaux chopé à Casto de couleur gris pavé.

    Le colorant me permettant normalement d'éviter une première couche de peinture après l'enduit et de passer directement aux détails... (si tout se déroule selon mes plans)

    Voici le résultat dudit enduit... euh après utilisation évidemment sinon je ne serais pas allé très loin avec si peu de matériau!

    Les mines de la Moria, le retour!

     

    Une fois mon mélange prêt, et en quantité suffisante, je l'étalai donc sur mes pavés priant Wotan de ne pas faire une énorme connerie!

    Voilà ce que cela donna:

    Les mines de la Moria, le retour!

     

    Première bonne nouvelle, le mélange n'attaque pas la structure (mais ça je n'en doutais pas, ayant suivi une formation accélérée avec un maître en la matière). Deuxième bonne nouvelle, j'avais bien géré la quantité et en avait eu assez pour toute la partie basse (après étalement selon le principe de la gravité). Troisième bonne nouvelle, mon idée de faire un enduit liquide me permettait bien de faire s'étaler le sus-dit en inclinant le plateau de part et d'autre.

    Par contre, sans que cela ne ressemble à une terrasse bétonnée, les détails du dallage étaient pour le moins diminués...

    Les mines de la Moria, le retour!

     

    Je décidai donc toujours en suivant la loi gravitationnelle de mettre le plateau à la verticale afin d'éliminer le surplus.

    Je le laissai donc quelques dizaines de minutes au repos, le trop plein s'écoulant lentement...

    Ensuite je le remis à l'horizontale et attendis encore une petite demi-heure avant de regarder le résultat.

    Les mines de la Moria, le retour!

     

    C'était mieux il est vrai, mais encore trop d'enduit trainait entre les dalles. Je pris donc mon courage à deux mains (et un vieux pinceau dans une seule) et passai consciencieusement mes poils (enfin ceux du pinceau, entendons nous bien) entre les dalles pour redonner tout son relief au sol.

    Les mines de la Moria, le retour!

     

    Le résultat finit par me sembler convenable et je laissai donc mon plateau finir de sécher tranquillement.

    Les mines de la Moria, le retour!

     

    Il me reste maintenant à enduire aussi les parties hautes, planes, avec un enduit autrement plus pâteux si je veux obtenir quelque chose de présentable, puis viendront les adjonctions de peintures afin de faire jouer ombres et lumières et donner un peu de vie (si je puis dire) aux ruines de la Moria!

     

    A suivre...

    « Le Labyrinthe, chapitre 4Pacific rim que ça... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :